Marché de Noel a StrasbourgLe marché de Noël :

une success story de 1570 à nos jours

Son sapin, ses illuminations, ses jolis chalets en bois, ses bredle et son vin chaud… La féerie opère systématiquement. Chaque année, le marché de Noël de Strasbourg ravit le cœur de ses visiteurs. Dans la capitale européenne mais aussi, depuis 2009, un peu partout dans le monde : Tokyo, Moscou, Pékin ou encore Taipei ont eu la chance d’accueillir les fameux petits chalets en bois alsaciens. Comment expliquer un tel succès ? Une telle longévité ?

Depuis quatre siècles maintenant, le marché de Noël apporte une touche de magie aux fêtes de fin d’année. Créé en 1570, il est l’un des plus anciens marchés de Noël d’Europe et le premier en France. Retour sur son histoire, sur les coulisses de cette success story unique avec l’historien Jean-François Kovar.

Qu’est-ce qui fait l’originalité du marché de Noël de Strasbourg ?

Le marché a su redonner du sens spirituel et une dimension culturelle à la période de Noël. Les traditions de Noël sont profondément ancrées chez les Alsaciens et plus encore à la campagne. Dès novembre, on se retrouve en famille pour préparer les fameux bredle, certains préparent leur propre couronne de l’Avent, puis il y a le sapin de Noël, la crèche, le pain d’épices, le vin chaud, etc. Chacune de ces traditions rythme la vie des Alsaciens jusqu’au 24 décembre.

Quand Strasbourg est-elle officiellement devenue « la capitale de Noël » ?

C’est en 1992, à l’initiative de Jean-Jacques Gsell alors adjoint de Catherine Trautmann. C’est à lui que l’on doit les marchés implantés partout dans Strasbourg, sur les différentes places de la ville.


1 commentaire

sihame · 31 décembre 2018 à 12 h 40 min

Bonjour,

Je vous laisse un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *